TOMATE : LE FRUIT DE LA DÉFINITION
La diète d’un bodybuilder n’a pas seulement besoin de protéines. Il faut également incorporer des fruits et légumes pour être salutaire et réaliser un entraînement optimal au gymnase.
Parmi les aliments végétaux, la tomate se démarque pour ses propres mérites.

Il y en a encore qui pensent qu’un culturiste doit manger principalement des escalopes de poulet et du riz bouilli ; une véritable bêtise depuis tous les points de vue. Il n’y a rien de pire pour la santé et pour les progrès que la monodiète, où l'on inclut très peu d'aliments. En plus d’être ennuyeuse et peu salutaire, elle n'est pas efficace pour permettre les progrès physiques. Le corps a besoin d’une infinité de nutriments qui ne peuvent s’obtenir que par le biais d’un large éventail d’aliments.
Les scientifiques découvrent encore de nouveaux nutriments dans les aliments végétaux, donc pourquoi ne pas les fournir au corps ? Si vous souhaitez être salutaire et fort, vous devez inclure des fruits, légumes verts et légumes feuilles dans votre diète.
Et parmi ces aliments, la tomate se démarque pour ses multiples propriétés.

Fruit ou légume ?
Presque tout le monde considère la tomate comme un légume, mais techniquement, c’est un fruit.
Un fruit est la partie de la plante qui contient les graines. Par conséquent, botaniquement parlant, la tomate est un fruit, bien qu'on ne la consomme pas comme tel. Déjà au XIXe s., cette controverse populaire est arrivée à la Cour Suprême des États-Unis. En 1887, une loi fut approuvée pour attribuer des impôts aux légumes-feuilles importés, mais pas aux fruits.
Les entreprises qui importaient des tomates argumentèrent qu'elles étaient exemptes d'impôts puisque la tomate est un fruit et pour justifier leur argument, ils ont eu recours à des dictionnaires et des témoignages de biologistes, qui évidemment, ont démontré que venant de l’ovaire d’une fleur, la tomate est un fruit.
Toutefois, le gouvernement a prétexté que le fait de les manger en salade ou comme partie intégrante des plats principaux et non comme un dessert, les classait dans la catégorie « légumes » donc par conséquent, les importateurs devaient de toutes manières payer.

Origine de la tomate
La tomate (Solanum lycopersicum) est une espèce de la famille des Solanacées, originaire de l’Amérique Centrale et du Sud et c’est au Mexique que l’on a commencé à l’utiliser comme aliment. On la cultive maintenant dans le monde entier pour la consommer crue ou cuite (voire transformée en sauce, purée, jus, ou encore déshydratée ou mise en conserve).

Les aztèques et autres peuples de Mésoamérique l’utilisaient déjà dans leur cuisine, en fait, de nombreuses évidences archéologiques démontrent que la tomate était utilisée comme aliment depuis des époques préhispaniques, certaines démontrent qu’on la connaissait 500 ans avant JC. C’est possible que suite à l’arrivée des espagnols, la tomate rouge ait commencé à se cultiver et se consommer pour son apparence, bien plus colorée que l’autre variété de tomate verte et plus acide.
Les mayas et autres peuples de la région l’ont cultivée pour leur consommation, et dans leurs croyances, ils pensaient que ceux qui ingéraient les graines de tomate étaient bénis avec des pouvoirs divinatoires.
Les espagnols ont apporté les tomates en Espagne et en Europe puis les ont réparties dans leurs colonies dans les Caraïbes après la conquête de l’Amérique. Ils l’ont répandu également aux Philippines pour ensuite rentrer sur le continent asiatique.

La tomate et le culturisme
Les tomates contiennent beaucoup de fibres et par conséquent présentent ce que l’on connaît comme une valeur calorique négative, c’est-à-dire que leur contenu total de calories est si faible qu’en réalité, en consommant cet aliment, on dépense plus de calories de par sa digestion et métabolisation que par la tomate en elle-même. En d’autres termes, vous pouvez maigrir en mangeant des tomates, puisque vous brûlerez plus de calories que celles que vous absorbez en l’ingérant. En plus, cela vous aidera à réduire la faim, dans la mesure où grâce à ses fibres et sa chair, elle exerce un effet rassasiant qui en périodes de définition, vous résultera très bénéfique pour éviter de grignoter et de sauter la diète.
La tomate est un aliment si faible en calories qu’en fait, 100 grammes de tomate apportent uniquement 25 kcal, puisque son poids est principalement de l’eau et le deuxième constituant en importance sont les glucides. Elle contient une petite quantité de sucres simples lui donnant ainsi un goût sucré et quelques acides organiques lui apportant ce goût acide caractéristique.
La tomate est une source importante de certains minéraux (comme le potassium et le magnésium). D’après son contenu en vitamine, la B1, B2, B5 et la C se démarquent. Elle présente aussi les caroténoïdes comme le lycopène (pigment qui donne cette couleur rouge caractéristique de la tomate). La vitamine C et le lycopène sont des antioxydants ayant une fonction protectrice de l’organisme humain. Durant les mois d’été, la tomate est une des sources principales de vitamine C.

Propriétés salutaires de la tomate
De nombreuses études permettent de connaître les grandes propriétés salutaires de la tomate. En voici quelques-unes :

Les tomates aident à prévenir plusieurs types de cancer
Il existe plusieurs études indiquant que les niveaux élevés de lycopène des tomates aident à protéger notre corps contre le développement du cancer de la prostate, le cancer colorectal et le cancer d'estomac.

Les tomates renforcent les os
Le calcium et la vitamine K sont deux nutriments essentiels dans le renforcement et réparation du tissu osseux, et les tomates présentent un contenu substantiel de ces deux nutriments.

Les tomates compensent les effets du tabac
Cela ne veut pas dire que manger des tomates aide à arrêter de fumer, mais elle peut réduire le dommage que le tabac produit au corps. Cela vient du contenu en acides coumariques et chlorogéniques qui aident à protéger les agents carcinogènes contenus dans la fumée de cigarette.

Les tomates combattent les radicaux libres
Ce fruit contient d’importantes quantités de vitamine A et C qui avec le béta-carotène forment de puissants antioxydants qui neutralisent les radicaux libres nocifs dans le sang.

Les tomates sont bonnes pour le cœur
Grâce aux vitamines du groupe B et au potassium que contiennent les tomates, leur consommation favorise la réduction du cholestérol et diminue la pression sanguine. Par conséquent, en les incluant dans votre diète, vous obtiendrez une protection pour le système cardiovasculaire.

Les tomates améliorent l’esthétique
La vitamine A des tomates fonctionne parfaitement pour maintenir les cheveux brillants et forts, en plus d’être bonne pour les yeux, la peau, les os et les dents. D’autre part, le lycopène est une substance que l’on utilise dans de nombreuses crèmes pour la peau.
Mise à part les manger, certaines personnes s’en servent pour rajeunir leur peau en pelant les tomates et le déposant directement sur le visage.
Les tomates sont bonnes pour les reins
Plusieurs études confirment que la consommation de tomates sans graines réduit le risque que des calculs se forment dans les reins.

Préparation
Grâce à la versatilité des tomates, on peut parfaitement les inclure dans n’importe quel plat et contrairement à d'autres super aliments, ces dernières ne perdent pas leurs propriétés une fois cuites, au contraire, la cuisson en réalité augmente l’absorption de ses nutriments et par exemple le contenu de lycopène de la tomate frite ou alors du ketchup est nettement supérieur à celui que l'on trouve dans la tomate crue.
Les tomates sont un des aliments indispensables de la cuisine méditerranéenne, que l’on utilise en sofregit (sauce chaude à base de tomates râpées et oignons revenus dans l'huile d'olive), sauces, jus et qui s’ajoute à une grande quantité de plats, comme les pizzas, les viandes et poissons et bien sûr les salades.
Une simple tomate coupée en deux et arrosée d’huile d’olive est un des aliments les plus salutaires que vous pouvez manger.

Valeur nutritionnelle de la tomate x 100 g

Protéines 0,85 g 3 calories
Glucides 4,64 g 10 calories
Graisses 0,33 g 3 calories
Calcium 5 mg
Fer 0,45 mg
Magnésium 11 mg
Phosphore 24 mg
Potassium 222 mg
Sodium 9 mg
Zinc 0,09 mg
Cuivre 0,074 mg
Manganèse 0,105 mg
Sélénium 0,40 mg
Vitamine C 19,1 mg
Thiamine 0,059 mg
Riboflavine 0,048 mg
Niacine 0,628 mg
Acide pantothénique 0,247 mg
Vitamine B-6 0,080 mg
Folate, 15 mcg
Vitamine B-12 0,00 mcg
Vitamine A 623 IU
Vitamine E 0,380 mg